Modernisation de la régie routière – Pour des effectifs adaptés aux besoins

Dans le cadre de ses compétences obligatoires le Département doit assurer l’entretien et l’exploitation des quelques 4500 km de routes départementales. Notre expérience révèle qu’un minimum de 7 agents pour 100 kilomètres de routes est nécessaire pour réaliser cette mission efficacement.

L’effectif plancher requis est donc de 315 agents.

Or le dogme austéritaire appliqué aveuglément par notre exécutif conduit inexorablement l’administration à réduire les effectifs de la régie routière comme le montre le graphique suivant.

Ainsi l’effectif cible à l’horizon 2020 qui guide sa réflexion sur la modernisation de la régie routière est il de 290 agents.  Si nous ne sommes aucunement opposés au principe de la modernisation de la régie nous ne pouvons partager une réflexion qui se contente d’organiser la pénurie de ressources.

C’est pourquoi les agents, accompagnés par la CGT ont témoigné de leur hostilité à la fermeture massive des centres d’exploitation de la route résultant de ce soit-disant projet de modernisation.

 

Cette mobilisation a permis :

  • L’interpellation des élus du département puis des élus locaux directement touchés par les fermetures annoncées (certains d’entre eux nous soutiennent ouvertement).
  • L’interpellation physique du vice-président délégué aux routes qui a permis d’obtenir une audience auprès de la DRH et du directeur des routes.
  • La démonstration en instance paritaire de la nécessité de disposer de ressources suffisantes pour exploiter les 4500 km de routes départementales.

Au final l’administration a accepté « oralement » de revenir à un effectif cible de 305 agents à l’horizon 2020.

Restons donc mobilisés afin de gagner l’effectif cible de 315 agents, chiffre indispensable à nos yeux pour que la réflexion sur la modernisation puisse être poursuivie sereinement.

Télécharger le texte du communiqué de presse.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Une réaction

  1. Je n’arrive pas à télécharger l’article, pas plus à l’imprimer et ni à télécharger le texte du communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *