Mutuelle et Prévoyance – On y travaille

Le groupe de travail mutuelle et prévoyance s’est réuni le 5 avril dernier.

Cette réunion avec l’administration avait pour objet de nous présenter le résultat du questionnaire envoyé aux agents autour de la question de la protection sociale et de nous informer de l’avancement du dossier.

Résultats du questionnaire quelques chiffres :

  • Nombre d’agents sollicités : 3600,
  • Nombre de réponses : 1185,
  • Taux de réponses : 32,92 %.

Il est à noter que 6,33 % n’ont pas de complémentaire santé et 52,32 % n’ont pas de contrat prévoyance dont 70,81 % pour raison financière.

Pour remédier à ce faible taux de couverture, une réévaluation de l’’enveloppe budgétaire est incontournable. Ce que nous revendiquons depuis des années à l’occasion de chaque vote du budget départemental.

Evolution du dossier protection sociale :

Actuellement seuls les agents relevant de la tranche 1 (niveau imposable de moins de 1001 €) bénéficient d’une participation employeur à hauteur de 30€. 30% des agents concernés en ont fait la demande.

La partie complémentaire santé devrait faire l’objet d’une présentation au CT de juin :

La CGT revendique d’étendre la participation employeur à une tranche 2 (niveau imposable de 1001 à 1800 €) et une  tranche 3 (niveau imposable plus de 1800 €) avec la répartition suivante :

  • Tranche 1 : 40 € de participation au contrat labellisé (imposé par la loi),
  • Tranche 2 : 30 € de participation au contrat labellisé (imposé par la loi),
  • Tranche 3 : 20 € de participation au contrat labellisé (imposé par la loi).
La partie prévoyance pourrait être proposée en 2019 !!!!

La CGT s’était prononcée pour le contrat groupe qui couvre l’ensemble des agents avec une participation forfaitaire priorisant les faibles revenus. Ceci permettrait d’avoir des avantages sur les tarifs car un tel contrat est négocié pour un nombre important d’adhérents potentiels.

Avant de démarrer toute démarche de concertation la question de fond demeure naturellement celle des moyens financiers que l’exécutif est prêt à consacrer à ce contrat. Question pour laquelle nous n’avons toujours pas de réponse.

Rendez vous donc après le vote de la décision modificative de juin prochain. La consultation des documents budgétaires votés nous permettra enfin de connaître le niveau d’engagement des élus sur le sujet.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *